Il est généralement coutume d’associer les termes de digital et numérique, à juste titre. Le terme digital est un anglicisme provenant du latin digitalis (qui signifie « doigt ») qui trouve sa traduction française dans le terme de numérique. Le numérique correspond à la numérisation de l’information reposant sur le système binaire (0-1) dans le but d’y associer des caractères tels que des lettres, des chiffres, etc.

Si ces deux termes  semblent indiquer une seule et même chose, il est cependant possible de dissocier ces deux notions. En effet, le choix de deux appellations différentes s’explique par le fait que le numérique évoque une notion faisant référence à la technique et aux chiffres tandis que le digital évoque plutôt une notion d’usage, de culture ou de conduite du changement.

Aussi, dans le langage courant, le digital met l’accent d’une part, sur la transparence et l’accessibilité d’une technologie (médias et réseaux sociaux, plateformes connectées, smartphones, etc.), et d’autre part, sur les comportements des utilisateurs au sein de cette technologie, au-delà de la technicité et de la puissance que celle-ci peut représenter.